Comment réduire la taille du muscle

Réduire la taille du muscle est beaucoup plus facile que l’augmentation de la taille du muscle et nécessite beaucoup moins de travail. Bien qu’il puisse sembler un peu non conventionnel, le désir de réduire la taille du muscle est plus fréquent que vous ne le pensez. Les femmes sportives, par exemple, souhaitent réduire la taille des cuisses musculaires pour obtenir un aspect plus mince. Il est possible de réduire la taille des muscles en devenant simplement sédentaire, mais ce n’est pas une approche très saine. Que vous souhaitiez réduire une partie ou une taille de corps de votre corps, vous pouvez réduire de manière sécuritaire et saine la taille du muscle.

Créer un déficit calorique

Diminuez votre apport calorique quotidien. Les muscles sont un tissu métaboliquement actif, ce qui signifie qu’ils nécessitent des calories simplement pour la maintenance. Si vous réduisez votre apport calorique, votre corps ne pourra pas supporter votre grande taille musculaire et votre taille musculaire diminuera. L’apport calorique inférieur peut également exiger que votre corps utilise une partie de votre muscle pour l’énergie. Réduisez votre consommation calorique d’environ 250 calories par jour.

Modifier votre routine de formation de force

Effectuer des exercices cardiovasculaires régulièrement. Des séances de cardio prolongées ajouteront à votre déficit calorique tout en travaillant dans vos muscles. Les exercices corporels, tels que la course à pied, la natation et l’aviron, sont idéaux car ils exercent plus de groupes musculaires, ce qui brûle plus de calories. Viser au moins 30 minutes de cardio cinq jours par semaine.

Évitez de manger une collation post-entraînement. Pour que vos muscles se réparent et augmentent, ils doivent recevoir une nutrition adéquate directement après votre séance d’entraînement. Cependant, si vous sautez la collation, vos muscles ne pourront pas se réparer et se développer. Cela entraînera éventuellement une réduction de la taille des muscles. Attendez deux à trois heures après votre séance d’entraînement avant de manger.

Diminuer la quantité de résistance utilisée lors de la formation de la force. L’American College of Sports Medicine recommande d’utiliser 70 à 85 pour cent de votre maximum à une répétition pour augmenter la taille du muscle. Vous voudrez utiliser beaucoup moins que cela. Utilisez uniquement votre poids corporel ou votre résistance très légère lorsque vous effectuez des exercices avec les muscles que vous souhaitez réduire.

Augmentez vos répétitions d’entraînement de force. Pour gagner du muscle, vous devez utiliser un poids élevé et ne faire que huit à douze répétitions. En diminuant le poids et en augmentant les répétitions, vous ne provoquez plus de croissance musculaire, mais plutôt d’endurance. Cette technique vous aidera à maintenir le ton et la force musculaire tout en réduisant la taille des muscles. Effectuez de 30 à 50 répétitions de chaque exercice de musculation.

Réduire au minimum le nombre de séances d’entraînement de force. Plutôt que de frapper la salle de musculation quatre à cinq fois par semaine, viser de deux à trois jours. Vous n’avez plus besoin de stresser vos muscles pour invoquer une réponse de formation, afin d’enlever moins que votre objectif n’est le but. Diminuez vos déplacements dans la salle de gym d’un à deux jours par semaine. Si vous avez déjà formé trois jours par semaine, essayez pendant un ou deux jours par semaine à la place.